Nous écrire Liens Annonces judiciaires & légales Appels d'offres Accueil
> ENQUETE D'EMPLOI
> ENTREPRISES
> ECONOMIE
> AGRICULTURE
> PECHE
> CULTURE
> MER ET LITTORAL
> INSTITUTIONS
> UN BOUT DU MONDE
Pointe du Raz
Le Cap Sizun
Bénodet
Port-la-Forêt
Pouldreuzic
Le Guilvinec
Quimperlé
Pont-Aven
Beg-Meil
Port-Launay
Ile de Sein
Douarnenez
Camaret
L'Aven
L'Aulne
De Bertheaume à Saint-Mathieu
Plouescat
Locquirec
Plougastel-Daoulas
Saint-Thégonnec
Guissény
Le Drennec
Saint-Pol de Léon
Roscoff
Hanvec
Le Conquet
Brasparts
> VILLES
> PORTRAITS
> FAITS DE SOCIETE
> SUPPLEMENTS
> ABONNEZ-VOUS !
IMPRIMER Dernière mise à jour: 18/11/2011
> Accueil > UN BOUT DU MONDE > Bénodet

Bénodet, escapade au pays de la plaisance
Berceau de la voile au début du siècle, c’est aujourd'hui une station balnéaire reconnue et fréquentée. Elle a pourtant su garder un aspect sauvage incontestable.

Sur la plage du Trez, à Bénodet, les premiers rayons de soleil de juillet rougissent déjà les peaux pâles d'une famille anglaise. Affairés autour d'un château de sable, père et fils ont sorti casquettes, pelles, seaux et crème solaire, et ils entendent bien profiter pleinement des vacances. Sur toute la plage, le même scénario se répète : bikinis, raquettes et matelas pneumatiques sont de mise. La mer est encore un peu fraîche, mais quelques baigneurs courageux barbotent dans l'anse, sous l'œil bienveillant des surveillants de baignade.

En ce milieu d'après-midi, l’heure est au farniente, mais en soirée, la température sera sans doute plus propice à une petite balade. A pied ou à vélo, la commune de Bénodet propose plusieurs circuits de promenade, et l'idéal quand le soleil tombe, c'est de longer la mer. Au départ du port de plaisance, le vent dans les mâts couvre presque le bruit de moteur d'un pneumatique qui descend l'Odet, cette rivière que l'on dit la plus belle de France, et qui a inspiré des auteurs tels qu'Emile Zola ou Guillaume Apollinaire... Bordée de somptueuses demeures, la rivière paisible semble figée dans le temps, à l'époque de la Belle plaisance et de ses superbes voiliers. Seule la vue sur le pont de Cornouaille nous replonge dans notre époque. Il faudra lui tourner le dos pour continuer la balade.

Mer blanche
Le circuit côtier descend en effet vers le sud, jusqu'à l'embouchure de l'Odet et la plage du Coq. C'est ici que les vedettes de l'Odet prennent leur départ pour l'archipel des Glénan et ses eaux turquoises. C'est également là que le petit train touristique embarque les visiteurs pour le tour guidé de la commune. Mais à pied, le charme de l'anse de Bénodet opère davantage: les points de vue sont nombreux, on prend notamment le temps d’observer le phare de la pyramide, dont le regard semble fixé sur le large. Non loin de là, le phare du Coq indique l'alignement pour pénétrer dans le port de Bénodet. De l'autre côté de l'Odet, on aperçoit les charmantes maisons de Sainte-Marine, accessible par le bac piéton qui fait la navette entre le pays fouesnantais et la terre bigoudène.

Après la pointe du Coq, Bénodet se montre sous un autre visage. Loin de l'esprit Belle plaisance du début du siècle, c'est désormais l'aspect station balnéaire moderne qui prime. La grande plage du Trez est envahie par les touristes au moindre rayon de soleil, et les commerces qui bordent la plage sont également pris d'assaut. Et pour les jours moins ensoleillés, le casino et la thalassothérapie promettent quelques heures de jeux et de détente. Un peu plus loin, l'effervescence touristique s'affaiblit et la côte redevient sauvage. A l'ouest de la pointe Saint-Gilles et de la pointe de Groasguen, qui offrent toutes deux une vue imprenable sur le large, un groupe d'enfants armés d'épuisettes traque les crevettes et les petits crabes. Ici, sur la lagune de la mer blanche, la pêche à pied est souvent fructueuse pour les connaisseurs. Coques et palourdes s'amassent dans les paniers. Le repas du soir est tout trouvé!

 


La Belle plaisance au Musée du bord de mer

Aujourd’hui, personne ne s’étonne plus des quelque 750 bateaux qui s’abritent dans le port de Bénodet. Pourtant, la ville n’a pas toujours été la station balnéaire que l’on connaît. Autrefois très terrienne, la ville ne s’est tournée vers les activités nautiques qu’à la fin du XIXe siècle. C’est alors l’époque de la Belle plaisance, de ses grands voiliers de bois massif et de ses régates très disputées. De 1880 à 1940, le nautisme ne cesse de se développer à Bénodet, et va y vivre ses plus belles heures. Parallèlement, les premiers touristes, toujours plus nombreux grâce à l’arrivée du chemin de fer, découvrent les joies des vacances à la mer. La mode des stations balnéaires est lancée et Bénodet va désormais accueillir de nombreuses familles, à l’hôtel ou dans les villégiatures. Les régates font alors partie intégrante de la vie de la commune, qui accueille de grands navigateurs tels Caillebotte, Robert Craft, Virginie Heriot ou plus tard Eric Tabarly.

En souvenir de cette belle époque, le Musée du bord de mer, inauguré l’année dernière, a parfaitement recréé l’ambiance de ce début de siècle, placé sous le signe du raffinement et de l’amour de la mer. Au fil des salles, on se retrouve dans la peau des premiers touristes, devant les cabines de plage rayées ou le hall du Grand hôtel, reconstitutions agrémentées d’objets et de photographies d’époque. Très vite, on pénètre également dans le monde de la régate, avec différentes maquettes, modèles réduits navigants, photographies ou encore matériel de navigation. Plusieurs films sont également diffusés en continu, pour partir à la rencontre des constructeurs de bateaux ou à la découverte de l’Odet.

Musée du bord de mer de Bénodet, ouvert tous les jours de 10 h à 19 h. Rens. 02 98 57 00 14.

L'été de tous les records à Bénodet

Du 2 au 6 août, l'esplanade de la Butte du Fort accueillera de nombreux candidats au record mondial pour l'émission de France 3 L'été de tous les records. L'émission de Pierre Sled, inspirée du concept du Livre des records, proposera chaque jour de nouveaux défis, ouverts tant aux professionnels qu'aux amateurs. Des cartes postales régionales seront également diffusées : les cameramen se sont d'ores et déjà intéressés à l'archipel des Glénan, au Musée du bord de mer et au chantier naval Stagnol. Par ailleurs, le champion du monde de roller Taïg Khris et d'autres célébrités seront attendus sur le plateau et Bénodet se prépare à accueillir entre 1 500 et 3 000 personnes par jour pour assister, voire participer, en direct à l'émission. Les moyens mis en œuvre par la commune et par France 3 pour la réalisation du programme sont importants : une scène, deux piscines et une gigantesque rampe seront installées sur l'esplanade, nécessitant deux jours complets de montage.
Virginie Le Pape

Droits de reproduction et de diffusion réservés © HEBDOMADAIRE DU FINISTERE 2004
Usage strictement personnel. L'utilisateur du site reconnait avoir pris connaissance de la licence de droit d'usage,
en accepter et en respecter les conditions.
Conception et réalisation : Equilibre communication
Support technique : Webgazelle